Soigner la blessure d'abandon avec l'hypnose


Peurs problématiques, jalousie, dévalorisation, manque de confiance en soi, dépendance affective... La blessure d'abandon peut se manifester de différentes façons et pose toujours problème dans la relation à l’autre. Elle peut être apaisée grâce à un travail en hypnose.


Définition : qu'est-ce que la blessure d'abandon ?


La blessure d'abandon est une souffrance intérieure. Un ressenti douloureux qui donne l’impression de ne pas être digne d’amour et de pouvoir perdre l’autre à tout instant. Elle crée une insécurité permanente difficile à vivre.


Quelles sont les causes d'une blessure d'abandon ?


Dans la quasi totalité des cas, la blessure d'abandon a lieu dans l’enfance et se réactive à l'âge adulte au cours d’une relation ou d’un événement. La cause peut être un abandon réel d’un des parents, un passage en couveuse, la naissance trop rapprochée d’un frère ou d’une sœur, une séparation trop précoce de la mère, un parent absent physiquement ou mentalement, un parent décédé trop tôt. Lorsque nous portons la souffrance d’un de nos parents qui a lui-même vécu un sentiment d’abandon, notre blessure est transgénérationnelle.


Elle peut aussi être présente chez des enfants qui ont été livrés à eux-mêmes, qui ont dû grandir seul, sans la présence physique ou émotionnelle d'un parent, ou dans un milieu insécurisant et instable. Ou tout simplement chez ceux qui n'ont pas trouvé l'écoute et l'amour dont ils avaient besoin à un moment donné... Ce n'est donc pas la quantité d'amour, qui est en cause, mais la qualité de l'attachement et le sentiment de sécurité.


Quels sont les symptômes d'une blessure d'abandon ?


Si on ne la guérie pas, la blessure se réactive tout au long de la vie. Les personnes dont la blessure d'abandon n'est pas cicatrisée peuvent manifester certains comportements inadaptés comme :

  • Une dépendance affective et un manque d’autonomie : on s’oublie et on fait passer les besoins de l’autre avant soi.

  • Un manque d'estime de soi et une survalorisation des autres.

  • Une peur de la solitude.

  • De fortes attentes et exigences dans la relation.

  • Un manque de confiance en l’autre.

  • De la possessivité et de la jalousie.

  • Un sentiment de culpabilité.

  • Une impression de rejet, d'être négligé, mis à l'écart en permanence, ou d'être la dernière "roue du carrosse".

  • Une crainte de décevoir, de ne pas être à la hauteur.

  • Une peur de l’engagement.

  • Une propension à être attiré par des relations toxiques.

  • Une répétition du schéma : rencontre de personnes non investies dans la relation, difficulté à s’engager…


Comment guérir de la blessure d'abandon ?


Bonne nouvelle : il est possible de guérir d’une blessure d’abandon et de s’apaiser. Cela se fait progressivement et par étape. L'hypnose permet d'accéder en quelques séances à un état de mieux être intérieur.


Les étapes de la guérison :

  • Prendre conscience de sa blessure et accepter sa douleur. Avec l’hypnose il est possible de remonter jusqu’à l’événement originel et de libérer toute l’émotion qui était restée bloquée en soi depuis l’enfance (peur, tristesse, colère…). Cette libération procure un grand soulagement.

  • Se libérer du sentiment de faute. L’enfant que je suis n’est pas responsable du manquement parental. On peut sous hypnose dialoguer avec notre enfant intérieur, cette part de nous qui a souffert, et l’apaiser.

  • Faire relâcher les croyances négatives qui me font penser que je ne peux être aimé. Et développer de nouvelles croyances positives grâce à l’hypnose.

  • Apprendre à être autonome. Ecouter me besoins et y répondre. M’accorder de l’importance. Apprendre à m’aimer.

  • Ne plus avoir peur. D’être seul. De perdre l’autre. Accepter de mettre un terme à une relation si elle n’est pas satisfaisante.

  • Se sentir en sécurité dans la relation et apprendre à faire confiance à l’autre.

  • S’ouvrir à l’amour et à une nouvelle qualité de relation. Activer avec l’hypnose toutes les ressources intérieures.

La relation aux autres reste un bon indicateur qui nous permet de voir où nous en sommes, ce qui est guéri et ce qui est encore douloureux.

Articles récents